Baguette Bardot

Baguette Bardot

Biographie

    BAGUETTE BARDOT… Bon comme du bon pain…

    Toastie est craquante comme une baguette, elle croustille dans ses chansons où sa petite voix fluette comme une ficelle bien chaude ravit l’amateur de pop acidulée comme la mie sortant du fournil.

    Connaissez la recette d’un bon disque pop ?

    Pour faire une bonne Baguette Bardot, il faut :

    • 38 KG d’une petite japonaise élevée en Australie
    • La nourrir de littérature et de musique française
    • Saupoudrer d’une bonne dose d’humour
    • Pétrir dans les meilleurs studios de Paris ou Tokyo.

    Vous obtenez un disque pop moelleux à souhaiter à partager entre amis !

    Toastie est une petite japonaise, artiste multicarte, habituée aux performances plastiques et esthétiques. Elle fonde les « Toast Girls », un collectif déjanté de jolies tokyoïtes qui se produisent lors de défilés de mode et autres expositions de peintures. Le trio se fait remarquer sur les scènes underground du pays des manga et Toastie devient fameuse pour son casque de chantier sur lequel elle a placé un gigantesque toaster grillant des petits pains qu’elle distribue à son public…. Ces spectacles avant-gardistes et originaux présentent des mises en scènes toujours plus audacieuses. Toastie aime créer des shows où elle incarne de multiples personnages toujours plus atypiques.

    Après l’épisode « Toast Girls », elle devient la maitresse de cérémonie du « Tokyo Tower C » (accompagnée par « Isabella Toastita » (danseuse), « Dr. Paluma (Directrice de l’Institut Gance) &« Ooh La La » (artiste conceptuelle & astrologue). Ces performances joyeuses et ludiques véhiculent des messages universels et festifs qui abolissent les barrières de la langue. C’est ainsi qu’elle se produit de Sidney à Tokyo ou de Berlin à Paris.

    En 2008, elle rencontre Jean-Max Rivière, le parolier fétiche de Brigitte Bardot, et compose un savoureux personnage qui viendrait tout droit de la planète PAIN et qui possède à la place des mains deux baguettes fines et croustillantes. Les mauvaises langues disent qu’elle a heureusement conservé ces jolies miches et qu’elle propage cette bonne odeur de pain frais qui enivre les spectateurs de ces shows où elle revisite aussi les plus célèbres scènes du cinéma français comme le fameux duo de Piccoli et Bardot dans le non moins célèbre « Mépris » de Jean-Luc Godard.

    Toastie emprunte le patronyme du pain emblématique à mie moelleuse, la Baguette... Et le nom de la plus célèbre star que l’hexagone ait connu : Bardot. Pour camper ce caractère, doré et croustillant au cryptonyme savoureux : BAGUETTE BARDOT !!

    Les boulangers de Napoléon auraient inventé cette forme de pain si particulière pour le rendre facilement transportable. Toastie devient Baguette Bardot pour se produire sur toutes les scènes de la planète et interpréter cette pop à la signature si frenchy que l’on en oublierai presque que cette autre BB tiède et croustillante, nous vient du pays du soleil levant comme le bon pain du matin.

    Après de multiples passages sur les plus branchées des scènes parisiennes (le « Régine », les « 3 baudets », la « Cité de la Musique »), Toastie ne se sépare plus de ses croustillantes baguettes pour devenir cette Bardot japonaise, émoustillante à souhait, qui revisite les plus belles chansons de notre BB nationale.

    BAGUETTE BARDOT propose aujourd’hui, tout juste sorti du fournil, un premier album que l’on ne résiste pas à savourer encore chaud.

De cet artiste
  • Baguette Bardot – Best Of B.B.